Le bonheur (n’est pas toujours drôle)

Un café. Une équipe de tournage en attente de travailler donc en déroute. Des anonymes dans ce café comme autant d’histoires à raconter pour peu qu’on s’y attarde et qu’on sache les regarder. Un café qui se transformera en dancing, en cabaret et pourquoi pas en fête foraine. Une saga fondée sur les petites histoires qui racontent la grande …

Jamais auteur n’aura été plus attentif à son époque et aux gens que Rainer Werner Fassbinder dans les années 70-80 (à part Pedro Almodovar en Espagne qui prendra en quelque sorte le relais après la mort prématurée de Fassbinder en 1982 à l’âge de 37 ans). Boulimique jusqu’à l’épuisement, cinéaste, dramaturge, acteur et chef de troupe, l’impressionnante filmographie de Fassbinder – 40 films en 10 ans (ainsi qu’une dizaine de pièces de théâtre sans compter ses nombreuses mises en scène et adaptations) a toujours été une source intarissable d’inspiration pour moi.

Ce spectacle est un hommage au « monde de Fassbinder » comme les films dont je vais principalement m’inspirer étaient des hommages aux grands mélodrames de Douglas Sirk des années 50. Un hommage aux laissés pour compte trop souvent marginalisés par une société de plus en plus égocentrique et déshumanisée. Un hommage à l’engagement humain sans faille d’un artiste et de son équipe pour continuer à résister. En faisant des films. Et du théâtre.  Pierre Maillet

Prenez garde à la sainte putain…

 

Le droit du plus fort, Maman Küsters s’en va au ciel, Tous les autres s’appellent Ali, trois scénarios de Rainer Werner Fassbinder 

texte français Alban Lefranc
adaptation Pierre Maillet et Fabien Spillmann
mise en scène
Pierre Maillet

avec Arthur Amard, Valentin Clerc, Alicia Devidal, Luca Fiorello, Pierre Maillet, Marilu Marini, Thomas Nicolle, Simon Terrenoire, Elsa Verdon et Rachid Zanouda

assistant à la mise en scène Luca Fiorello
lumières Bruno Marsol
son Pierre Routin
Costumes Zouzou Leyens
Perruques et maquillages Cécile Kretschmar 
Scénographie Nicolas Marie
Régie générale Thomas Nicolle

production Les Lucioles – Rennes
coproduction la Comédie de Caen-CDN de Normandie, la Comédie de Saint-Etienne-CDN, les Salins-Scène Nationale de Martigues, Théâtre + Cinéma – scène nationale du Grand Narbonne avec le soutien du Manège/Maubeuge, du DIESE#Rhône-Alpes de la SPEDIDAM et de Spectacle Vivant en Bretagne

L’oeuvre de Rainer Werner Fassbinder est publiée et représentée par l’Arche, éditeur et agence théâtrale

durée 3h15 avec entracte

du 3 au 11 juin 2022 – Le Monfort Théâtre, Paris
https://www.lemonfort.fr/programmation/le-bonheur-2022

contact

Emmanuelle Ossena
e.ossena@epoc-productions.net
+ 33 (0)6 03 47 45 51