Sallinger

de Bernard-Marie Koltès | mise en scène et scénographie Paul Desveaux

création Teatro San Martin de Buenos Aires du 12 mai au 30 juillet 2012

tournée française 2012 | 2013

de Bernard-Marie Koltès L’Arche éditeur est agent du texte représenté
traduction en espagnol (Argentine) Violeta Weinschelbaum
mise en scène et scénographie Paul Desveaux assistante à la mise en scène et interprète Amaya Lainez seconde assistante à la mise en scène
Mariana Cecchini musique Vincent Artaud directrice de casting
Maria-Laura Berch

avec Céline Bodis, Mirta Busnelli, Roberto Castro, Luciana Lifschitz, Javier Lorenzo, Francisco Lumerman, Anita Pauls, Martin Slipack

coproduction l’Héliotrope, la Cie Mû, Complejo Teatral de Buenos Aires (CTBA)- Teatro San Martin, Festival Automne en Normandie, Le Volcan scène nationale du Havre (en cours)

en espagnol surtitré en français


Dans un New-York fantasmagorique, un lieu de pouvoir et de décadence, le Rouquin vient de se suicider. Fils ainé, préféré et adulé par son frère et sa sœur, le Rouquin provoque avec sa mort le démembrement de sa famille. Tous commencent à déambuler, dans les nuits enneigées de la grande ville, dans les appartements aux parquets cirés, dans les boîtes de nuits où toutes les filles sont belles. Nuits d’errance et d’aventures sordides, drôles ou émouvantes, à la recherche des autres et de soi-même. Plus loin résonnent déjà les bruits d’une guerre sur le point d’éclater. Le Rouquin, déjà mort, sourit.

"Pour ma part, j’ai seulement envie de raconter bien, un jour, avec les mots les plus simples, la chose la plus importante que je connaisse et qui soit racontable, un désir, une émotion, un lieu, de la lumière et des bruits, n’importe quoi qui soit un bout de notre monde et qui appartienne à tous." B.M. Koltès

Après avoir mis en scène Jusqu’à ce que la mort nous sépare de Rémi de Vos (création au Camarin de Las Musas en 2009), Sallinger est la 2° création de Paul Deveaux à Buenos Aires avec des acteurs argentins.